Comment faire soi même sa bouillotte noyaux de cerise de A à Z ?

Brik Brok, un excellent blog 100% astuces de récupération, nous propose de concevoir sa bouillote noyaux de cerise de A à Z. Le tout expliqué en images. Rien de compliqué en soi. Ici vous pourrez apprendre à faire vos propres noyaux de cerise et créer une bouillotte sèche à noyaux de cerise: peluche bouillotte, coussin ou simple bandeau.

Le matériel nécessaire

Rien de compliqué, il vous suffit de:

  • vinaigre d’alcool,
  • chiffon,
  • peluche de récupération (ou gants ou chaussettes),
  • passoire-tamis,
  • éponge abrasive,
  • casserole,
  • un peu de sel
  • beaucoup de patience et du temps…
  • et bien sûr des cerises… (ou des noyaux de cerise si vous souhaitez gagner du temps). A vous de déterminer la quantité de noyaux de cerise pour confectionner votre bouillotte.

Comment faire ses propres noyaux de cerise

D’abord il faut vous fournir en noyaux de cerise.

Manger des cerises et gardez les noyaux!

L’astuce consiste d’abord à se faire un stock de noyaux cerises soi-même.

Pour cela faire bouillir les noyaux de cerise dans de l’eau, en y ajoutant une cuillère à café de sel, et 1/3 d’un verre de vinaigre d’alcool. Il faut porter à ébullition entre 8 et 15 minutes jusqu’à que la chair de la cerise se détache du noyau.

Ensuite mettre les noyaux dans la passoire pour égoutter.

Frotter avec l’éponge abrasive les noyaux, passer sur la paroi pour enlever ce qui reste de chair, rincer au fur et à mesure avec de l’eau claire.

Puis faire sécher au soleil entre 24h à 48h. C’est prêt.

Comment faire une peluche bouillotte en noyaux de cerise

1. Vider la peluche

Prendre la peluche de récupération, évidez l’intérieur,  coudre des bandes velcros à l’ouverture pour faire l’ouverture.

2. Faire le sac/coussin de noyaux de cerise

Prenez un vieux mouchoir en coton. Tracez et découpez un coussin de la forme de la peluche.

Coudre le coussin et y mettre les noyaux de cerise.

3. Insérer le sac dans la peluche

Introduisez le coussin dans la peluche. Et voilà!

Comment faire  un coussin / bandeau en noyaux de cerise

Reprendre le même principe que la peluche. Sauf qu’au lieu d’insérer le sac dans la peluche, cela se fera dans le coussin/bandeau que vous aurez au préalable créer avec une ouverture velcro.

L’avis de Douce Bouillotte.fr, spécialiste de la bouillotte

L’avantage du doublage housse/sac de noyaux de cerises

En faisant un coussin/sac de noyaux de cerise qui s’intègre dans une peluche, un coussin ou un bandeau, nous trouvons que c’est très avantageux.

Sac à réchauffer

Ici on ne réchauffe que le sac en noyaux de cerise pas la peluche. Certes, il faudra retirer et mettre le sac dans l’enveloppe mais sur le long terme, cela garantit une facilité d’entretien. De plus, cela permet d’avoir une housse/enveloppe avec des matériaux qui normalement ne passeraient pas dans le micro-ondes.

Facile d’entretien et facile à nettoyer

D’abord, l’enveloppe de la bouillotte (la peluche) se distingue du sac de noyaux de cerises, ce qui permet de retirer le sac de noyaux de cerise pour l’entretien et le nettoyage.

Car il faut savoir que les noyaux de cerise n’aiment pas l’eau. Enfermés dans un sac, s’ils sont mouillés, ils risquent de pourrir, moisir voir même germés.

Ensuite, cela permet en cas de souci avec le sac de noyaux de cerise (car surchauffé, abîmé, couture qui lâche) de remplacer facilement le sac par un autre.

Ce qui pourrait être amélioré

La bouillotte pourrait être amélioré en ajoutant une étiquette indiquant les conditions d’utilisation dans un cadre sécuritaire de la bouillotte, notamment si c’est pour offrir. On a tendance à mettre les notices à côté et ensuite à chauffer au hasard alors il vaut mieux accrocher à la bouillotte cette étiquette.

C’est l’occasion de personnaliser la bouillotte avec un mot doux, le nom du destinataire du cadeau, de celui qui l’a fait, la date de fabrication!

Une mauvaise utilisation ou une surchauffe des noyaux de cerises peut provoquer une combustion, un départ de feu, il est important d’éviter de surchauffer les noyaux de cerise, de laisser un temps de repos entre chaque chauffe.

A la place du velcro, on pourrait également utiliser d’autres systèmes d’ouverture comme un zip vu que la housse ne va pas dans le micro-ondes. Cela permet un gain de temps à ouvrir et à fermer.

Pour voir l’article illustrée d’origine, voir le blog de Brik Brok “Chaudes les cerises, … chaudes !”, c’est par ici.

Photos par Brik Brok

Achetez votre bouillotte
Retrouvez un large choix de bouillottes sur
Douce Bouillotte, la boutique spécialisée de bouillottes
DOUCE BOUILLOTTE
pour l'achat de vos bouillottes et autres produits de réconfort par la chaleur ou le froid!

Le contenu de cet article a t-il été utile?

Cliquez pour voter ici

Note (moyenne) / 5. Nombre de votes:

Soyez le premier à voter pour cet article

Comme vous avez trouvé cet article utile...

ce serait super sympa de partager ce contenu sur vos réseaux sociaux!

Nous sommes désolés que vous n'avez pas trouvé ce contenu utile

Aidez nous à améliorer cet article!

Dites nous comment nous pourrions améliorer cette page?

Vous aimerez aussi...

6 réponses

  1. maria dit :

    génial…. j’ai cherché, cherché et encore cherché sur le net mais jusqu’à présent je n’avais rien trouvé de concluant… merci beaucoup… je sais comment faire du coup et c’est extra…

  2. durieux dit :

    Je suis assez méfiante sur la possibilité de mettre tous les matériaux synthétiques de peluches dans un micro-onde sans danger …
    Avez-vous des garanties ?…

    • Bouillotte dit :

      Comme indiqué, l’idée est ici de séparer le sac de noyaux de cerises de la peluche. Seul le sac de noyaux de cerises va au micro-ondes. La peluche elle ne va pas au micro ondes. Bien sûr veiller à ce que la peluche respecte les normes jouet (éviter que toute piece puisse être détachable et risques d’ingestion).

  3. Tit'Anik dit :

    Je n’ai pas de cerises dans mon secteur
    En revanche des prunes à profusion, mirabelles, prunes noires, reine-claude…
    Peut-on en faire pareillement une bouillotte

    • anneso dit :

      Les graines et noyaux utilisés pour les bouillottes sont des graines de lin, colza, blé, noyaux de cerise.
      Nous ne connaissons pas la capacité réfractaire et l’hygrométrie des noyaux de prunes.
      Nous ne savons donc pas si elles sont aptes à passer par la case chauffage en toute sécurité.
      De plus, les noyaux de prune ne sont généralement pas lisse mais plus ou moins épineux (ou avec petites pointes).
      Cela risque de ne pas être agréable au toucher et à poser sur le corps.

  1. 17 janvier 2014

    […] sur vous. Mais vous pouvez remplacer le riz par des noyaux de cerise que vous aurez récupérés (ici une astuce pour les nettoyer correctement), du blé, des graines de lin ou encore des pépins de raisin […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bear