Bouillotte, chaufferettes, chaleur élevée… pas plus de 30 minutes!

A l’approche du froid d’hiver, nous sommes de plus en plus nombreux à essayer de trouver du réconfort auprès de sources de chaleur comme la bouillotte.

Saviez-vous qu’en étant trop longtemps exposé à une bouillotte à eau ou une bouillotte à graines/noyaux ou gel (plus de 30 minutes à plus de 40°C), vous risquez de développer la dermite des chaufferettes?

Ainsi, la bouillotte, les chaufferettes sont concernées mais également travailler avec l’ordinateur portable sur les cuisses, les tablettes, les smartphones, être près d’un poêle à feu… bref toute source de chaleur émettant une température au delà de 40°C.

La dermite des chaufferettes

Des professionnels de la santé préconisent de ne pas s’exposer à des températures de plus de 40°C plus de 30 minutes. Au delà, vous risquez de développer la “dermites des chaufferettes“, provoquant une réaction de pigmentation au niveau de la peau le long des veines.

Symptômes: marques foncées / pigmentation et coloration le long des veines

Les symptômes se manifestent par l’apparition d’ « un érythème en maille, suivi d’une pigmentation brunâtre correspondant au réseau vasculaire ». (Source: dermatologues Erwan Turquier et Emmanuel Mahé de l’hôpital Victor Dupouy, Argenteuil) . On vous l’avouera mais c’est un peu technique comme terme.

Sur Wikipédia, on parle plutôt de “hyper-pigmentation” de la peau, ne disparaissant pas à la pression et de forme réticulaire. Ouencore de “pigmentation fixe, indolore, non prurigineuse” selon E-santé.

Une patiente compare cela à comme si on avait dessiner toutes ses veines sur les jambes. On ne s’en aperçoit pas car c’est indolore. A cause du contraste froid/chaud, les pigments colorés des globules rouges (dans les veines juste sous la peau) ont migré vers sa peau. Il s’y sont “tatouées”. La patiente ainsi déclare: “Ce ne sont donc pas mes veines qui sont collées sous ma peau, mais leur tatouage !”

Vous l’aurez compris, cela forme des marques foncées le long des veines sur les zones qui ont été exposées.

Source photo de Endométriose Mon Amour

Causes: exposition prolongée à une chaleur de plus de 40°C

Cela résulte d’« une exposition prolongée directe avec une source de chaleur de plus de 40° ». Comme dans notre cas une bouillotte ou des chaufferettes de poche. D’ailleurs, ceci explique son nom, la « dermite des chaufferettes ». La chaufferette était un terme du XIX° siècle qui désignait tous ces petits ustensiles que l’on utilisait pour se chauffer à cette période. On l’appelle encore “dermite a calore” ou encore “dermite du travailleur nomade”. En effet, il y a d’autres sources de chaleurs qui peuvent en être la cause .

Situations répertoriés

Historiquement, les dermites des chaufferettes étaient assez courants quand les gens se chauffaient sur des plateformes de brique chauffée (en Chine et au Tibet). En France, cela fait référence aux “chaufferettes” du XIX° siècle. Dans les temps modernes, ce sont plutôt les situations suivantes qui vont en être la cause.

1. Travailler avec un ordinateur portable sur les genoux

Aussi appelé la dermite du travailleur nomade, les effets se font ressentir plutôt sur les jambes. Ainsi une jeune femme était amené à beaucoup voyager pour son travail. Elle utilisait son ordinateur portable sur ses genoux. L’exposition était quasi quotidienne : 6 heures par jour sur 6 mois de temps avant le diagnostic.

2. Rester trop longtemps devant une source de chaleur (poêle, cheminée, appareil de chauffage, etc…)

Une personne avait froid aux jambes. Elle avait installé sous son bureau un petit chauffage d’appoint au niveau de ses jambes. Une autre personne après une sortie à l’extérieur s’était réchauffé plus d’une heure devant son poêle apparemment trop près et trop longtemps.

3. Les longs bains chauds

Évitez de séjourner dans une eau trop chaude et trop longtemps. Vous risqueriez de le regretter!

4. Applications de boues à visée antalgiques / Packs chauffants

5. Couettes chauffantes et autres accessoires chauffants

Les métiers les plus exposés

Dans le cadre professionnel, les forgerons, les fondeurs, les boulangers, les personnes en contact avec les fours de verriers sont les plus susceptibles d’y faire face comme les gens qui travaillent sur leur ordinateur portable.

C’est grave?

Et alors? Dans la majorité des cas, il est reconnu que c’est plutôt bénin et indolore. La conséquence est d’abord d’ordre esthétique. Vous pouvez être “marqué” pendant des mois voir des années avant que cela disparaisse. Tout dépend de votre type de peau (aussi appelé phototype). Pour certains, la disparition sera rapide et d’autres, ce sera très long.

Dans tous les cas, le principe de précaution doit s’imposer, les surexpositions ne sont jamais bonnes (comme aux rayons du soleil).

Que faire en cas de dermite?

Première chose à faire, éviter la source de la chaleur à l’origine de votre dermite des chaufferettes.

Consultez un médecin

Une blogueuse, plutôt adepte de la médecine douce, rapporte avoir expérimenté l’aloe véra pour faire disparaître sa dermite qu’elle avait eu en une soirée. Elle avait utilisé sa bouillotte très longtemps sur son ventre pendant qu’elle surfait sur internet. Source: Dermite de la Chaufferette

Une autre blogueuse souffrant d’endométriose, atteinte de dermite à cause de sa bouillotte, depuis plusieurs mois, a utilisé de l’aloé véra, du beurre de karité, de l’huile essentielle de lavande (3 gouttes) une fois par jour sur son ventre.

Les résultats de ces blogs sont à prendre avec des pincettes puisque la disparition des marques dépend au final de votre type de peau.

Conclusion

Comme nous vous le rappelons régulièrement, les bouillottes, chaufferettes ne sont pas des produits anodins car ils émettent de la chaleur. Comme avec tout élément qui donne de la chaleur, il faut être prudent et s’imposer les précautions nécessaires.

Il faut donc éviter de surchauffer ces éléments. On croit faire durer plus longtemps mais on prend des risques en faisant cela. Il faut éviter également de les utiliser trop longtemps sur un endroit donné sur le corps. Des dermatologues nous recommandent 30 minutes maximum à une température de plus de 40°C de manière prolongée et continue.

Que faire donc? Dites vous que vous prenez les mêmes précautions que vous prendriez l’été face aux rayons UV du soleil c’est à dire ne pas rester trop longtemps exposé et pas aux heures les plus chaudes. Retenez cette phrase “Chaleur oui, mais ni trop longtemps, ni trop près“.

Ceci est vrai pour toute source de chaleur, que ce soit bouillotte, cheminée, feu, etc… Bon à savoir! La chaleur oui, mais pas trop longtemps, ou pas trop près!

Sources:

Achetez votre bouillotte
Retrouvez un large choix de bouillottes sur
Douce Bouillotte, la boutique spécialisée de bouillottes
DOUCE BOUILLOTTE
pour l'achat de vos bouillottes et autres produits de réconfort par la chaleur ou le froid!

Le contenu de cet article a t-il été utile?

Cliquez pour voter ici

Note (moyenne) / 5. Nombre de votes:

Soyez le premier à voter pour cet article

Comme vous avez trouvé cet article utile...

ce serait super sympa de partager ce contenu sur vos réseaux sociaux!

Nous sommes désolés que vous n'avez pas trouvé ce contenu utile

Aidez nous à améliorer cet article!

Dites nous comment nous pourrions améliorer cette page?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bear